IMG_20160511_173923

Vous trouverez ci-dessous nos 3 onglets d’informations pour votre conduite accompagnée dès 15 ans, le permis B et le stage de récupération de points.

 

Conduite accompagnée AACPermis BRécupération de points

1354179933

 

La conduite accompagnée augmente votre chance de réussite à l’examen.

74% pour l’apprentissage anticipé contre 55% pour la filière classique.

 – La conduite accompagnée peut vous permettre de réduire le coût de votre formation.

La conduite accompagnée est en moyenne moins onéreuse que la filière classique.

 – La conduite accompagnée diminue vos risques d’accident.

Les jeunes conducteurs issus de la conduite accompagnée ont moins d’accidents que ceux issus de la filière classique.

 – La conduite accompagnée peut réduire le prix de votre assurance.

De nombreuses compagnies d’assurances proposent des premiers contrats jeunes conducteurs à des tarifs avantageux.

 – La conduite accompagnée peut vous permettre de réduire la période probatoire du permis.

Uniquement dans le cas de l’apprentissage anticipé de la conduite, la période probatoire du permis est de 2 ans au lieu de 3 ans.

Choisissez l’une des formules de conduite accompagnée qui vous convient et mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher le permis.

Vous avez 15 ans et plus*
  • vous avez l’autorisation de l’assureur du véhicule
  • vous choisissez l’apprentissage anticipé de la conduite
  • vous vous inscrivez en école de conduite

vous devez :

  • avoir réussi le code de la route.
  • suivre 22h min. de formation pratique à la conduite
  • après un rendez-vous préalable vous conduisez au moins 3000 km pendant au moins un an avec un accompagnateur.
  • vous avez 2 rendez-vous pédagogiques:
  • le premier au bout de 6 mois et minimum 1000 km parcourus
  • le second après 3000 km parcourus
  • vous réussissez l’épreuve pratique

VOUS AVEZ LE PERMIS !

*L’apprentissage anticipée de la conduite (AAC) est accessible aux jeunes âgés de 15 ans et plus depuis le 1er novembre 2014.

Vous avez 17 ans et plus
  • vous voulez acquérir une expérience de conduite au-delà des heures de formation en école de conduite
  • vous avez l’autorisation de l’assureur du véhicule
  • vous choisissez la conduite supervisée, vous pouvez la choisir à tout moment de votre formation ou encore après un échec à l’épreuve pratique

vous devez :

  • avoir réussi le code de la route.
  • suivre 20h min. de formation pratique à la conduite
  • après un rendez-vous préalable vous conduisez au moins 1000 km pendant au moins 3 mois avec un accompagnateur.
  • vous avez un rendez-vous pédagogiques avant de passer l’épreuve du permis
  • vous réussissez l’épreuve pratique

VOUS AVEZ LE PERMIS !

 

L’épreuve théorique générale (examen du code)

Pour passer l’épreuve du code, il faut avoir au moins:IMG_20160511_173525

  • 17 ans si vous suivez la formation traditionnel.
  • 15 ans si vous suivez l’apprentissage anticipé de la conduite.

Pour réussir cette épreuve, il faut obtenir au moins 35 bonnes réponses sur 40 questions (5 fautes maximum).

  • Pour répondre aux questions, n’oubliez pas qu’il y a toujours au moins une réponses juste et toujours au moins une réponse fausse.
  • Il peut y avoir 2, 3 ou 4 propositions.
  • Une réponse est considérée comme juste si toutes les propositions exactes ont été validées.
  • Vous répondrez aux 40 questions à l’aide d’un boîtier dont le fonctionnement vous sera expliqué au début de l’épreuve.

Si vous obtenez 35 bonnes réponses, vous avez réussi !

Nota: le jour de l’examen, pensez à apporter votre pièce d’identité.

Votre code est valable pendant 5 ans .

L’examen pratique

Pour se présenter à l’épreuve pratique:IMG_20160401_141636

  • Il faut avoir au moins 18 ans (17 ans et demis si vous suivez l’AAC).
  • Il faut avoir réussi l’examen du code.

L’enseignant de la conduite saura vous indiquer à quel moment vous présenter à cette épreuve.

Cette épreuve dure environ 32 minutes. Elle a pour but de vérifier si vous êtes capable de conduire seul sans mettre en danger votre sécurité et celle des autres.

Pendant cette épreuve, vous devrez:

Conduire en agglomération et à allure soutenue sur route et/ou autoroute.

Réaliser une manœuvre au choix de l’inspecteur.

Un parcours d’une durée de 5 min en conduite autonome.

Répondre à des questions de vérifications à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule.

A l’issue de l’épreuve, le résultat est noté sur le CEPC (Certificat d’Examen du Permis de Conduire) ajouter lien site résultats

.

  • En cas de réussite, le CEPC sera votre justificatif auprès des forces de l’ordre en attendant votre permis de conduire.
  • Ce document est valable 4 mois maximum.

En cas de réussite, vous serrez en période probatoire avec 6 points sur votre permis de conduire.

Le stage se déroule sur deux jours consécutifs à l’auto école de Castelnaudary et comprend quatre objectifs généraux:

  • Sensibiliser les stagiaires aux enjeux de la sécurité routière.nouveau-permis-europeen
  • Faire connaitre la dimension collective de la sécurité routière (partage de la route, conduite apaisée).
  • Susciter l’émergence de nouveaux comportements en sensibilisant les stagiaires sur les thèmes de la vitesse, de l’absorption d’alcool ou de substances illicites, de la conduite des poids lourds et sur la formation des conducteur novices.
  • Faire appréhender la notion de risque grâce à des cas concrets.

Le conducteur reçoit à la fin du stage une attestation.

L’attestation valide sa participation et vaut récupération de point le lendemain du stage (en date de valeur).

Les animateurs, Psychologue et moniteur BAFM ont pour rôle de privilégier la réflexion chez les stagiaires par l’organisation de débats ponctués par divers supports (vidéos, photos, graphiques) qui servent à illustrer les situations évoquées.

JOUR 1

8h15: Accueil des stagiaires et formalités administratives.

8h30: Présentation du stage et tour de table.

10h30: Information sur les grands chiffres de l’insécurité routière.

12h30: Pause déjeuner.

13h30: Données psychophysiologiques détaillant nos comportements au volant et analysant nos différences entre conducteurs.

15h45: Travail de réflexion sur la situation d’infraction.

16h30: Fin de la première journée.

JOUR2

8h30: Étude de cas d’accidents.

10h30: Lois physiques et répercussions sur la conduite.

12h30: Pause déjeuner.

13h30: Identifier les représentations sur la vitesse.

Connaitre les risques liés à l’alcool et aux substances illicites.

15h45: Synthèse et bilan du stage.

16h30: Remise des attestations de suivis de stage.